• La cabane à l’orée du bois...

     

    La cabane à l’orée du bois...

     

    La cabane à l’orée du bois...


    Le soleil s’est couché à l’horizon
    La nuit sera longue ce soir
    Dans l’âtre, crépite le bois
    Pour un coeur aux abois

    La pluie a quelque chose de bon
    Elle apporte la vie... l’espoir
    Un hibou hulule au loin
    Du feu, je prends soin

    Une, deux... trois bûches
    Sur l’une d’elle je trébuche
    Un coeur gravé sur l’écorce
    Souvenir enfoui d’un Amour lointain

    Epoque où l’Amour régnait en force
    Dans l’espoir de beaux lendemains
    Un tourne disque joue sa chanson
    Mon coeur en augmente le son

    Un air "" Le jour où tu as pris mes 17 ans ""
    Ces paroles me rappellent le temps
    Où elle me donna sa jeunesse
    Avec toute son allégresse

    Un rayon de soleil traverse la fenêtre
    Au loin, une biche près du grand hêtre
    Avec la rosée sur le houx
    S’est tu, même le vieil hibou

    De la cabane à l’orée du bois
    S’échappe une petite fumée
    Je venais de mettre cette bûche
    Qui a tenu une nuit, mon coeur en émoi

    Lentement, elle s’est consommée
    Cette dernière... petite bûche

     

    Gregor


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :