• Un coeur, une larme. . . sur la patinoire du temps

     

    Un coeur, une larme. . . sur la patinoire du temps

     

      

    Un coeur, une larme. . . sur la patinoire du temps

      

    L’hiver est rude cette année
    Déjà le Nouvel An est passé
    Le froid a ralenti toute vie
    A l’oiseau, une mie... sa survie

    L’étang est gelé, totalement figé
    Tel le coeur, de cet homme affligé
    Tout autour, les arbres givrés de blanc
    Semblent défier le temps en brillant

    Des pleurs, il en a plein le coeur
    Qu’il garde, ainsi son malheur
    Et aimer le comble de bonheur
    Quand il remplit d’Amour les coeurs

    Même si l’hiver n’est pas éternel
    Souviens toi encore et toujours d’Elle
    L’hiver cessera aussi dans ton coeur
    Le jour où cesseront enfin tes pleurs

    Dans l’écume d’une vague, elle se réfugiera
    Cette dernière larme tombée en forme de coeur
    Toi, oui toi, qui sait... si un jour tu la découvriras
    Alors pour toujours, elle t’apportera le vrai bonheur...

     

    Gregor


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :